Cancer de la prostate

Cancer de la prostate
E-mail soumis
Date 06.03.2011

Cher lecteurs,
INCROYABLE après quelques jours la douleur de mon père a été réduite de moitié, jour apres jour. Mercredi la douleur a disparu , nous avons range la morphine hier.Un Jour avant que l'appareil a été commandé une infirmière m'a dit de réfléchir à nouveau pour soulager mon père de sa souffrance, maintenant une semaine plus tard, ils ne comprennent pas ce qui est arrivé.
Bien sûr, il n'est pas encore completement guerit.
Avec nos sincères remerciements,
Cris, Belgique